Ces Silvers qui cartonnent sur les réseaux sociaux

You are here:-, Etre inspiré-Ces Silvers qui cartonnent sur les réseaux sociaux

Ces Silvers qui cartonnent sur les réseaux sociaux

Oubliez Norman et autres Cyprien, pour les Silvers, l’heure de la revanche a sonné.

De plus en plus présents sur le web, ils se font également une place derrière l’écran, que ce soit sur Instagram ou sur Youtube.

Quelles leçons les marques doivent-elles tirer de ce nouvel engouement et comment peuvent-elle espérer capitaliser sur ce phénomène ? 

 

Tsunami gris sur Instagram

Sur le réseau social de partage de photos Instagram, les têtes blanches ont la cote. Et si les cheveux gris ont longtemps eu mauvaise presse, ils semblent se mouvoir en objet de revendication sur les réseaux sociaux comme une sorte de “grey pride”. Alors qu’en France, la journaliste Sophie Fontanel chroniquait son passage des cheveux teints à une crinière argentée sur Instagram, des dizaines de comptes de femmes de plus de 70 ans devenaient des icônes de la mode. Élégantes ou décalées, elles ont fait de leur âge leur atout et donnent à voir une autre facette des “Seniors”.

https://www.instagram.com/p/BjqJMMMBNJD/?hl=fr&taken-by=sophiefontanel

https://www.instagram.com/p/BdX23onlXPV/?hl=fr&taken-by=iris.apfel

https://www.instagram.com/p/BkB28gDB7k4/?hl=fr&taken-by=iconaccidental

https://www.instagram.com/p/BiCj25_HVB_/?hl=fr&taken-by=anagimeno222

https://www.instagram.com/p/Beq2apFl-6_/?hl=fr&taken-by=jennykeeoz

 

Des silvers connectés

Faut-il encore le répéter, les Silvers sont bien plus connectés qu’on ne l’imagine. Pour eux, le digital constitue même une cure de jouvence. Alors que l’isolement et la solitude gagnent du terrain dans leurs vies, le web leur permet de rester connectés au monde, à leur famille et parfois même à l’amour. Selon le baromètre TNS Sofres sur les 55 ans et +, 2 sur 3 utilisent internet, 69% des 55-70 ans possèdent un device connecté, 1 sur 3 est même bi-device.

Leurs usages ne sont pas si éloignés des Millennials, cible préférée des publicitaires.

En effet, d’après une étude Médiamétrie réalisée en février 2017, 45 % des 50-64 ans auraient consulté Youtube au moins une fois. Si le pourcentage descend à 27 % pour les 65 ans et plus, la marge de progression depuis 2015 (+7 et +4 points) demeure un excellent signal.

 

Monétisation des contenus silvers sur Youtube

Le profil des Youtubeurs eux-même évolue et l’on voit fleurir sur la plateforme des chaînes animées par des Silvers. Dans le domaine, l’Américain Angry Grandpa a tenu le haut du pavé pendant des années avec près de 4 millions de followers, jusqu’à son décès en décembre 2017. Côté français, les chiffres sont moins impressionnants mais révèlent tout de même une forte demande. Avec plus de 1 500 vidéos à son actif, la blogueuse Nicole Tonnelle se positionne comme l’alliée beauté des femmes matures sur la toile. Dans la même veine, Robert, 70 ans s’approche dangereusement des 100 000 followers pour sa chaîne de bricolage.

Dans un article paru sur le site web des Echos, Virginie Marie, co-fondatrice de Finder Studio, écurie de talents sur Youtube, expliquait que « la publicité sur des cibles plus âgées peut être très bien monétisée dans la mesure où l’offre est encore rare. » Si la moyenne des revenus publicitaire tourne autour d’1 dollar de recette pour 1 000 visites, « pour les moins jeunes, on peut aller même un peu au-delà » confie-t-elle. De même, elle voit «un énorme potentiel» dans l’usage du brand content pour ces cibles encores mises à l’écart.

https://www.youtube.com/watch?v=CSim4DfW3uo

En termes de marketing silver, la chaîne Youtube de Françoise, “Je ne suis pas une Senior!” est sans doute l’exemple le plus réussi. Coachée par l’agence de communication WNP la retraitée s’échine à briser les clichés sur les seniors dans des vidéos humoristiques au rythme saccadées façon “Norman fait des vidéos”. C’est avec stupéfaction que ses followers découvrent que non, les Silvers ne sont pas tous addicts au bridge et au point de croix et n’ont pas de penchant particulier pour les chocolats à la liqueur ou les tricots marrons… Une chaîne, lancée fin 2016 qui visait en réalité à accompagner le lancement d’une nouvelle offre de complémentaire santé pour Eovi Mcd Mutuelle.

Lors du lancement de la chaîne, Marine Declas, directrice de clientèle chez WNP expliquait la genèse du projet au site Influencia : « La démarche est née d’un brief client sur une campagne classique pour une offre produit. On a réalisé que les préjugés sur les Seniors avaient la dent dure et n’étaient pas avérés. Par exemple les Seniors sont très digitaux. Plus de 50% d’entre-eux regardent une vidéo par jour sur Daily Motion ou You Tube. Par contre en terme de production et de création, à part quelques blogueuses beauté, c’est presque le néant. Avec ce vlog, on espère inspirer et casser la barrière de ces préjugés qui empêchent des Seniors de s’y mettre.« 

Au fond, « L’enjeu n’est pas de vendre une offre commerciale mais de montrer que le client connaît les Seniors, leur donne la parole.”

Inspirant, non ?

2018-07-16T17:17:41+00:00