Emploisenior.net : l’appli qui aide les silvers à trouver du travail

You are here:--Emploisenior.net : l’appli qui aide les silvers à trouver du travail

Emploisenior.net : l’appli qui aide les silvers à trouver du travail

Retrouver un travail passé 50 ans, mission impossible ? Alors que les silvers demeurent une catégorie sous représentée dans le monde du travail, des sites et startups se mobilisent pour les remettre à l’honneur dans les entreprises. Entre taux d’emploi en hausse et cumul emploi/retraite, les silvers n’ont pas dit leur dernier mot.

 

Les silvers ont-ils toujours leur place dans la sphère professionnelle ?

 

Une nouvelle appli dédié aux silvers pour trouver un job

Les silvers, de plus en plus sensibles au digital, ont maintenant un site dédié pour leurs recherches d’emploi : emploisenior.net. Une application smartphone disponible sur Google Play qui propose aux plus de 50 ans, retraités ou non, des offres d’emplois, ou des missions pour compléter leurs revenus. Ces offres peuvent aussi bien provenir de professionnels sensibles à la valeur ajoutée, à l’expérience et à la transmission du savoir assurée par un candidat d’un certain âge que d’un particulier en recherche de coups de main ponctuels et pour qui senior rime avec confiance et qualité de service. On y retrouve également des information sur les forums et salons dédiés à la recherche de travail et à la formation. Idéal pour les silvers connectés en recherche d’emploi.

 

Des seniors mis à l’écart du monde professionnel

Ce n’est pas une surprise, le taux de chômage (hors 18-24 ans) augmente crescendo avec l’âge. En effet, selon une étude de l’INSEE réalisée entre 2007 et 2017, 80,2% des 50-54 ans seraient insérés dans le milieu professionnel, un chiffre qui baisse de 8 points pour les 55-59 ans et chute à 29,2% pour les 60-64 ans. Evidemment, avec un âge de départ à la retraite variable selon les catégories socio-professionnelles, une bonne partie de ces chiffres trouvent une explication naturelle. Cependant, ils n’expliquent pas tout.

D’après le 10eme baromètre de l’Organisation Internationale du Travail et du Défenseur des droits sur la perception des discrimination dans l’emploi, l’âge est, avec le sexe, le premier critère de discrimination à l’embauche ressenti par les salariés. Aujourd’hui en France, 1,4 millions de seniors(53 à 69 ans) vivent sans salaire ni pension de retraite. Une population fragile qui cherche des solutions pour travailler ou arrondir leurs fins de mois. Que ce soit pour des raisons financières, pour s’extraire de l’ennui ou de la solitude, les silvers sont d’ailleurs 500 000 à cumuler retraite et activité salariée.

 

Chez les silvers le taux d’emploi est en hausse

Si la situation n’est pas idéale, de bonnes nouvelles semblent tout de même émerger. Selon cette même étude de l’INSEE, l’emploi des 50-64 ans a augmenté de 8,2% entre 2007 et 2017. Les seniors représentent donc aujourd’hui près d’un tiers des personnes occupant un emploi (29,3%) contre moins d’un quart (23,9%) dix ans auparavant. Une évolution positive qui s’explique notamment par le mise en place de dispositifs favorisant l’emploi des plus de 45 ans :

– Une aide à l’embauche de 2 000 euros peut être allouée aux employeurs recrutant des demandeurs d’emploi de 45 ans et plus en contrat de professionnalisation

– Depuis 2010, les entreprises sont obligées de mettre en place un accord et plan d’action pour les seniors qui se développe sur six axes : le recrutement de salariés âgés, la prévision et gestion des carrières professionnelles, la prévention de la pénibilité et des conditions de travail, la formation, l’aménagement des fins de carrière et la transmission des compétences entre générations.

– Entré en vigueur en 2013, le contrat de génération se traduit (dans une entreprise de moins de 300 salariés) par une aide financière de l’Etat lors du recrutement d’un jeune de moins de 26 ans en CDI en maintenant en emploi un senior (de 57 ans et plus) ou en recrutant en CDI un senior de 55 ans et plus

– Mis en place en 2006, le CDD senior s’adresse au 57 ans et plus à qui il manque des trimestres de cotisations pour accéder à une retraite à taux plein. Ce CDD ne diffère du contrat à durée déterminée classique que par sa durée. En effet, si le premier ne peut dépasser 18 mois, le second peut être porté à 36 mois.

 

À 55 ans un salariés a encore de belles années devant lui et il lui faut encore attendre 12 ans pour atteindre une retraite à taux plein. Il ne reste plus qu’à espérer que les entreprises en prennent conscience et décident enfin de privilégier l’expérience et la stabilité des silvers.

2018-09-24T18:30:50+00:00